Le temple Cheongpyeongsa


Le temple Cheongpyeong a vu sa notoriété grandir avec l’ouverture du canal de Soyang (proche de Chucheon). Il se touve à 30mn à pied de l’embarcadère. Le temple se situe sur le sommet sud du mont Bongsan. Il fut construit en 973 durant le règne du roi Gwang-Jong (949~975) de la dynastie Goryeo par le moine Seung Hyeon. Il a été fermé à plusieurs reprises mais subiste toujours. Durant la guerre de Corée les annexes Gugwangjeon et Saseongjeon furent perdues, mais le portail du temple(Trésor National No.164) symbolisant la métempsychose, et l’annexe Geukrakbojeon demeurent toujours.
A proximité du temple, la vallée Cheongpyeongsa, est connue pour la pureté de son eau et pour la chute d’eau de gugseong réputée pour faire neuf sonorités différentes.


Autrefois un jeune homme épris d’une princesse fut tué. Il renaquit sous la forme d’un serpent qui accompagnait la princesse en permanence et refusait de s’en défaire. La princesse alla prier dans divers temples prestigieux afin que le serpent s’en aille et la laisse en paix, mais en vain. Pour finir elle vint à Cheongpyeongsa. Après avoir assisté à une cérémonie bouddhiste dans le temple le serpent s’en alla enfin. Elle fit alors bâtir une pagode de trois étages au dessus de la chute d’eau de Guseong et s’en retourna en son royaume. La pagode existe toujours et porte le nom de « Pagode de la Princesse.

Wikipedia

La princesse et le serpent
Le temple enneigé